Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.
Tout savoir sur la demande ESTA
novembre 14, 2017
L’ESTA : c’est quoi exactement ?
novembre 14, 2017

Qu’est-ce que l’autorisation ESTA ?

L’essentiel concernant l’autorisation ESTA

Il est désormais possible de voyager aux États-Unis sans avoir de VISA. Pour ce faire, il suffit d’obtenir une autorisation ESTA. Ce document est destiné aux individus qui souhaitent séjourner dans le pays pour un délai de moins de 90 jours. Voici l’essentiel concernant ce système.

Qu’est-ce que l’autorisation ESTA ?

L’ESTA correspond à un « système électronique d’autorisation de voyage ». Il s’agit de l’acronyme des mots anglais : « Electronic System For Travel Authorization ». Cette autorisation permet de voyager librement sur le territoire américain. Elle est valable pour les voyageurs venant de 38 pays différents, dont la France, le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas ou encore la Belgique. Ces ressortissants ont besoin de ce document même s’ils ne font que transiter aux USA. Puisqu’elle est différente du VISA, la démarche pour obtenir l’ESTA est tout aussi différente. Généralement, il suffit de se rendre sur internet et de remplir un formulaire ESTA en ligne. Néanmoins, il faut respecter quelques règles pour prévenir les éventuels refus.

Pourquoi ce document a-t-il été créé ?

L’autorisation ESTA a vu le jour suite à l’initiative du gouvernement américain. Elle a été créée pour répondre à deux objectifs bien définis. Le premier consiste à faciliter le travail des services de l’immigration et des douanes. Cette alternative est des plus sensées car les États-Unis reçoivent des millions de touristes chaque année. Le deuxième objectif vise à faciliter les démarches à entreprendre pour un voyage dans le pays. Rappelons que l’obtention d’un VISA nécessite un va-et-vient au service consulaire. L’autorisation ESTA ne requiert qu’une connexion internet. Toutefois, il est nécessaire de choisir précautionneusement le site. Il est judicieux d’opter pour une page web qui propose un questionnaire en français. De cette manière, les risques de refus peuvent être évités.

Combien d’argent faut-il dépenser pour l’obtention de l’autorisation ?

Il est maintenant clair que l’autorisation ESTA tient une place prépondérante lors d’un voyage aux États-Unis. La question est de savoir : combien coûte son obtention ? La réponse varie selon le prestataire choisi. Effectivement, il existe de nombreux sites spécialisés proposant ce genre de service. Généralement, le prix varie entre 55 et 80 euros. Il existe tout de même des acteurs qui proposent des tarifs plus compétitifs. C’est la raison pour laquelle il faut faire la chasse aux informations avant de se décider. Le site de «demande-esta-en-ligne » suggère par exemple un service à seulement 45 euros.

Quel est le délai du traitement de la requête ?

Là encore, tout dépend de la page web choisie. Certains proposent un délai de 12 heures maximum alors qu’avec d’autres, il faut attendre 24 voire 48 heures. Pour un service rapide et efficace, il importe de faire les bons choix. Avant d’envoyer la requête, il est recommandé de naviguer sur le site afin de connaître le délai prévu pour la validation. En règle générale, la réponse est envoyée par mail. Elle doit tout de même être imprimée sur papier et être emportée avec soi durant le voyage. En effet, les responsables peuvent demander à voir cette autorisation ESTA à tout moment. Certains individus sont assez prudents au point de garder une copie du document sur une clé USB.

Que faire en cas de refus ?

Certains éléments peuvent entrainer le refus de la demande d’autorisation ESTA. La cause la plus fréquente est l’utilisation de renseignements erronés. Si la requête n’est pas validée, que faut-il faire ? L’idéal est de relancer la demande si c’est possible. Cette fois-ci, il faut utiliser des informations exactes. Si la situation ne change pas, il reste une deuxième option. Cela consiste à se rendre aux services consulaires pour obtenir un VISA. Quoi qu’il en soit, il faut entamer la démarche assez tôt pour prévenir les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire